Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'EHPAD St-Jacques de COMPOSTELLE
  • Le blog de l'EHPAD St-Jacques de COMPOSTELLE
  • : 71-73 Route des lacs 33780 - Soulac-sur-mer
  • Contact

Information pratique

A la suite de chaque article, vous pouvez nous laisser vos remarques ou suggestions. Nous répondrons. Cliquez sur "écrire un commentaire" sous chaque article.

Recherche

Visiteurs

Archives

26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 14:56

EHPAD St Jacques de COMPOSTELLE

71 / 73 route des Lacs - 33780 SOULAC SUR MER

( 05 56 73 50 50 - 7 05 56 41 45 64

e-mail : contact@ehpad-compostelle.org

CONSEIL DE VIE SOCIALE

RELEVE DE CONCLUSIONS DU 9 AVRIL 2015

_______________________

Le neuf avril deux mille quinze à dix heures, le Conseil de la Vie Sociale de l’EHPAD Saint jacques de Compostelle de SOULAC SUR MER 33780 s’est réuni, au lieu habituel des séances sous la Présidence de Monsieur Robert ROUHAUD.

ETAIENT PRESENTS :

  • Monsieur Robert ROUHAUD, Président, représentant des personnes accueillies ou prises en soins,
  • Madame Denise GAUTRAUD, représentante des personnes accueillies ou prises en soins,
  • Madame Bernadette RAOULT, représentante des personnes accueillies ou prises en soins,
  • Madame Francine SANGUINET, Vice-présidente, représentante des familles ou des représentants légaux,
  • Madame Monique BAHOUGNE, représentante des familles ou des représentants légaux,
  • Madame Martine STAB, représentante du personnel
  • Monsieur Claude MARTIN, membre désigné par le Conseil d’Administration en sa qualité de représentant de la commune de SOULAC S/MER,
  • Madame Camille MIQUAU, animatrice

ETAIENT EXCUSES :

Membre avec voix délibérative :

  • Monsieur Gérard MASSE, représentant du personnel,

Membre avec voix consultative :

  • Monsieur Stéphane PICHON, Directeur

  • ASSISTAIENT A LA SEANCE :

Avec voix consultative

  • Monsieur Olivier SIMON, Directeur adjoint

A titre consultatif et sans voix consultative :

-Membres appelés à participer aux travaux par le Conseil de la vie sociale, en fonction de l’ordre du jour : Monsieur Yannick CANION, Cadre de santé,

Secrétaire de séance non désigné, secrétariat assuré par un membre de l’administration désigné par le Directeur : Mademoiselle Laurine PLACIDO, Adjoint administratif hospitalier,

___________________

ORDRE DU JOUR

1 – APPROBATION DU COMPTE RENDU DE SEANCE DU 26 JANVIER 2015. 2

2 – PROTOCOLE INVENTAIRE VETEMENTS. 2

3 – INFORMATION SUR LA SECURISATION DU PORTAIL D’ACCES PRINCIPAL.. 2

4 – SITUATION DE TABAGISME ET PROPOS NON ADAPTES DE DEUX RESIDENTS. 2

5 – INFORMATION SUR LA PERSONNE QUALIFIEE.. 2

6 – COMPTE ADMINISTRATIF 2014 & INFORMATION BUDGETAIRE 2015. 2

7 – ENCADREMENT DES CATEGORIES PROFESSIONNELLES. 2

8 – SUIVI DU RESIDENT EN HOSPITALISATION.. 3

9 – FICHE D’EVENEMENT INDESIRABLE.. 3

10 – LINGERIE : PROCEDURE DE LAVAGE DES VETEMENTS FRAGILES. 3

11 – QUESTIONS DIVERSES. 3

__________________

Monsieur Robert ROUHAUD, Président du Conseil de la Vie Sociale, constate que le quorum est atteint.

1– APPROBATION DU COMPTE RENDU DE SEANCE DU 26 JANVIER 2015

Le relevé de conclusions de la séance du 26 janvier 2015 est adopté à l’unanimité par les membres du Conseil de la Vie Sociale.

2– PROTOCOLE INVENTAIRE VETEMENTS

L’établissement prend en charge le linge du résident. A l’entrée du résident, nous exigeons que le trousseau soit marqué. De plus en plus, les vêtements ne sont pas ou plus marqués. A l’admission, l’établissement se substitue à faire le marquage du linge, ce qui amène à la mobilisation d’un agent et ces dépenses ne sont prévues au budget. Une réflexion sera menée sur ce sujet.

3– INFORMATION SUR LA SECURISATION DU PORTAIL D’ACCES PRINCIPAL

Il a été constaté que le portail de l’accueil pouvait s’ouvrir par le simple fait qu’un résident passe sur le détecteur avec son fauteuil roulant. Des démarches sont en cours pour pouvoir avoir un digicode de façon à sécuriser cet accès.

4– SITUATION DE TABAGISME ET PROPOS NON ADAPTES DE DEUX RESIDENTS

Deux résidents ne respectent pas le règlement de fonctionnement et consomment du tabac à l’intérieur de l’EHPAD, ce qui engendre un risque d’incendie, un désagrément pour le voisinage de part l’odeur et la fumée. Il est anormal de faire subir du tabagisme passif. L’un des deux a également tenu des propos nos adaptés envers le personnel. A plusieurs reprises, il y a eu un « recadrage » de la part de la direction et du cadre de santé (rappel du règlement intérieur, respect mutuel …). La direction a aussi rencontré la tutrice de ce monsieur, qui a suggéré de le restreindre au niveau des cigarettes. Cependant, cela n’entre pas dans le cadre de nos missions, il peut être proposé la cigarette électronique, éventuellement un traitement ou bien positionner un détecteur de fumée à un endroit stratégique dans la chambre du résident de façon à ce que s’il fume dans sa chambre, celui-ci s’enclenche.

5– INFORMATION SUR LA PERSONNE QUALIFIEE

Monsieur SIMON informe qu’un arrêté a été pris par le préfet et le directeur général de l’ARS concernant la personne qualifiée. Tout résident pris en charge dans un établissement ou service médico-social peut faire appel à une personne qualifiée pour faire valoir ses droits. Pour le pôle personnes âgées, il s’agit de Messieurs BAENE et DUBOIS joignable par le n° vert (0 800.00.33.33), mail ou courrier. Si besoin, l’établissement fera le relais entre le résident et la personne qualifiée.

6– COMPTE ADMINISTRATIF 2014 & INFORMATION BUDGETAIRE 2015

L’établissement dispose d’une situation financière très satisfaisante. Des économies ou des non dépenses ont été réalisées sur 2014 (pas de psychologue, ni de médecin coordonnateur). On constate une bonne dynamique au niveau du personnel, qui sera mobilisé pour le projet d’établissement, avec plus de réunions, d’instances…

Le tarif journalier en hébergement permanent et temporaire est en baisse (0.75 € par jour). L’objectif est de maintenir ce tarif, voir de le diminuer. Madame SANGUINET demande s’il est possible d’avoir avant le conseil d’administration un récapitulatif du parc auto, le détail des prêts Dexia ainsi que l’impact des mesures nouvelles prises par rapport à la directrice qui se trouve actuellement en arrêt. Elle demande également si l’achat de la Renault Clio est passé en conseil d’administration. Monsieur SIMON se renseignera en ce qui concerne l’achat du véhicule et fait au mieux pour lui transmettre les renseignements demandés.

7– ENCADREMENT DES CATEGORIES PROFESSIONNELLES

Monsieur SIMON indique qu’un organigramme a été mis en place (cf. doc. joint). Monsieur CANION encadre le personnel de soins (infirmière, aide-soignante), les agents des services hospitaliers (ASH) en charge de l’entretien des chambres ainsi que les agents qui assurent l’entretien des locaux communs. Monsieur SIMON supervise l’administration, l’animation et les services logistiques. L’intendante encadre normalement la cuisine, la plonge et la lingerie. L’agent qui occupe ce poste est actuellement repositionné mais n’assume pas la fiche de poste de l’intendance (gestion des stocks, vérification de la propreté des locaux…). Monsieur SIMON la missionne sur certains projet tel que la gestion des tickets restaurant, l’organisation de l’infirmerie, le parc auto …). En l’absence de Monsieur SIMON, Monsieur CANION est habilité pour gérer l’établissement. Les gardes administratives sont assurées par la direction et le cadre de santé.

8– SUIVI DU RESIDENT EN HOSPITALISATION

Madame SANGUINET demande de quelle manière se fait le suivi d’un résident qui part en hospitalisation, plus précisément qu’en celui-ci n’a ni famille, ni entourage. Une fiche de liaison d’urgence (état civil, antécédents médicaux…) établi par le cadre ou une IDE est transmise par nos soins à la structure d’accueil (clinique…). Certaines situations sont plus difficiles, notamment lorsque le résident à hospitaliser est une personne qui présente des troubles du comportements et/ou cognitifs. Une rencontre a été faite avec la Clinique de Lesparre sur la qualité (protocole en cours). Au bout de 48 heures d’hospitalisation un bilan est fait avec le service concerné. Le problème se pose aussi quand il y a plusieurs membres de la famille à prévenir. L’établissement prévient le mandataire s’il y a, sinon le référent, charge à lui de diffuser l’information à l’entourage. Il y a récemment eu le cas de Monsieur V, qui ne bénéficie pas de mesure de protection, hospitalisé plusieurs jours, seul, sans avoir forcément bien compris la nature de l’intervention. Madame RAOULT propose que le résident soit accompagné par un bénévole au moins le premier jour, ce qui pourrait être envisageable.

9– FICHE D’EVENEMENT INDESIRABLE

Monsieur SIMON indique qu’il existe une fiche d’évènement indésirable ainsi qu’un registre de réclamations et de satisfactions des usagers qui sont disponible à l’accueil.

10– LINGERIE : PROCEDURE DE LAVAGE DES VETEMENTS FRAGILES

Madame SANGUINET fait part de problème de linge qu’elle rencontre (linge rétrécie). Monsieur SIMON indique que dans ce cas précis il y a eu un problème de machine. Il ajoute que dans le contrat de séjour est noté qu’il est souhaitable que le linge fragile soit entretenu par le résident ou sa famille. Elle fait également par que comparer au trousseau déposé à l’admission, il est arrivé à plusieurs reprises de n’avoir que très peu de linge dans l’armoire de sa mère. Madame STAB indique que les livraisons ont lieu le mercredi et vendredi. Monsieur SIMON indique qu’au niveau de la lingerie, les agents font parfois de la couture, le marquage de vêtements non marqués, ce qui n’est initialement pas prévu. Il rappelle que pour ce type de problème, ne pas hésiter à faire remonter l’information au cadre de santé ou à la direction. Au besoin remplir une fiche d’événement indésirable, pour qu’ensuite le problème soit abordé en équipe pour pouvoir apporter une réponse (défaut d’organisation…) et faire en sorte que celui-ci ne se reproduise pas.

11– QUESTIONS DIVERSES

Concernant les IDE, il y a eu pendant un moment une fluctuation au niveau du personnel. L’organisation sera revue au regard du plein effectif.

Paiement des frais de séjour

Monsieur SIMON demande aux représentants des résidents et des familles s’ils seraient intéressés par d’autres types de moyen de paiements (CB, prélèvement…). Madame SANGUINET signale que ça pourrait peut-être compliquer les choses, car parfois les enfants participent aux paiements. Il faudrait donc pouvoir dire par la suite le montant de la part de chaque enfant.

Vol argent

Monsieur SIMON déclare que ces dernières semaines il y a eu quelques cas de vol d’argent. Pour les résidents ayant fait l’objet d’un vol, des caissettes ont été fixées dans les armoires ou commodes de façon à dissuader. Une réflexion est en cours à savoir si nous ne devrions pas généraliser la mise en place de caissettes sur l’ensemble des chambres.

Situation de la directrice

Madame BAHOUGNE demande où en est la situation de Madame ROLLAND, et jusqu’à quand Monsieur PICHON sera directeur de l’établissement ? Monsieur SIMON explique que Madame ROLLAND passera une nouvelle expertise médicale fin avril. Quant à la convention de direction commune, celle-ci est d’une durée d’un an renouvelable par tacite reconduction. Il peut être mis fin à cette convention sur décision des deux présidents des conseils d’administration (Soulac / Vertheuil).

Restauration

Mme BAHOUGNE fait remonter quelques remarques de la part de résident, à savoir :

  • Une résidente a trouvé choquant qu’au moment du café le midi, certains agents distribuent le sucre qui se trouve dans leurs poches de blouse. Monsieur SIMON propose que le sucre soit remplacé par des dosettes en papiers. Ce qui est plus hygiénique, d’autant que tous les résidents ne prennent pas de sucre avec le café.
  • Certains ont le sentiment d’être pressés en fin de repas, propos confirmé par un représentant des résidents présent

Monsieur SIMON trouve qu’il y a quand même de la souplesse sur le repas du midi, le service ne commence jamais à midi pile. Madame GAUTRAUD dit qu’il lui est déjà arrivé d’avoir le café de servi alors qu’elle n’avait pas terminé son plat. Les familles et les résidents se rendent compte que le passage du cadre de santé et du directeur au moment du repas est très apprécié.

Monsieur ROUHAUD trouve que le petit-déjeuner est servi trop tard du fait qu’il soit en fin de couloir. Monsieur CANION précise que le matin il y a pour la distribution du petit-déjeuner une AS de 7h30 à 8h30 et à minima une ASH. Monsieur SIMON rappelle qu’il faut faire preuve de bon sens professionnel et que la distribution ne doit pas être un mécanisme automatique.

Les douches

Les représentants des familles souhaitent avoir dans la salle de bain un tableau avec le suivi des douches. Monsieur SIMON dit qu’en demandant à un professionnel, l’information peut être donnée. Messieurs CANION et SIMON font part que suite à l’expérimentation qu’il y a eu en affichant dans la salle de bain le tableau du suivi des douches, les professionnels n’ont pas adhérés à cette mise en place, car l’affichage de données médicales peut être vu par les personnes de l’extérieur. Monsieur SIMON rapporte le constat de professionnel, à savoir qu’une douche n’est pas plus longue qu’une toilette. Mme STAB remarque qu’au niveau de la lingerie il y a plus de livraison de draps de bain, ce qui est un bon indicateur pour Monsieur SIMON. Monsieur CANION signale qu’à minima les résidents ont une douche par semaine.

Ménage

Les familles constatent une nette amélioration au niveau du ménage. Monsieur ROUHAUD propose que toutes les chambres soit équipées d’une poubelle. Monsieur SIMON indique qu’il y a déjà une poubelle qui se trouve dans la salle de bain.

Le petit Kin-Kin

Ce lieu n’est pas assez mis en valeur, voir pour installer la télévision de la salle du conseil d’administration.

Animation

Monsieur SIMON informe les membres que l’organisation de l’animation est en cours de réflexion (implication d’avantage de Mme COUVREUX, comment faire quand l’une des animatrices est absente … ?). Le spectacle du carnaval a été très apprécié par les résidents. L’établissement va faire en sorte que la ligne de crédit du budget animation évolue.

Service de nuit

Monsieur ROUHAUD est satisfait du service de nuit (personnel motivé) avec maintenant deux AS alors qu’avant il n’y en avait qu’une.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 12h30.

Monsieur Robert ROUHAUD

Président du conseil de vie sociale

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle - dans COMPTE RENDU CVS
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 17:29

EHPAD St Jacques de COMPOSTELLE

71 / 73 route des Lacs - 33780 SOULAC SUR MER

( 05 56 73 50 50 - 7 05 56 41 45 64

e-mail : contact@ehpad-compostelle.org

CONSEIL DE VIE SOCIALE

RELEVE DE CONCLUSIONS DU 5 NOVEMBRE 2014

_______________________

Le cinq novembre deux mille quatorze à neuf heures trente, le Conseil de la Vie Sociale de l’EHPAD Saint jacques de Compostelle de SOULAC SUR MER 33780 s’est réuni, au lieu habituel des séances sous la Présidence de Monsieur Robert ROUHAUD, Président.

ETAIENT PRESENTS :

  • Monsieur Robert ROUHAUD, Président, représentant des personnes accueillies ou prises en charge,
  • Madame Denise GAUTRAUD, représentant des personnes accueillies ou prises en charge,
  • Madame Bernadette RAOULT, représentant des personnes accueillies ou prises en charge,
  • Madame Marie BLANC, représentant des personnes accueillies ou prises en charge,
  • Madame Marie-Louise JAM, représentant des personnes accueillies ou prises en charge,
  • Madame Monique BAHOUGNE, représentante des familles ou des représentants légaux,
  • Madame Christiane DUBOIS, représentante des familles ou des représentants légaux,
  • Madame Eliane JACOB, représentante des familles ou des représentants légaux,
  • Monsieur Gérard MASSE, représentant du personnel,
  • Monsieur Claude MARTIN, représentant désigné par le Conseil municipal de la commune de SOULAC /MER,

ETAIENT EXCUSES :

Membre avec voix délibérative :

- Madame Sandrine VIEILLARD, Représentant du personnel

  • Madame Francine SANGUINET, Vice-présidente, représentante des familles ou des représentants légaux,

Membre à titre consultatif et sans voix consultative : néant

  • ASSISTAIENT A LA SEANCE :

Avec voix consultative

  • Monsieur Stéphane PICHON, Directeur par intérim,

A titre consultatif et sans voix consultative :

-Membres appelés à participer aux travaux par le Conseil de la vie sociale, en fonction de l’ordre du jour : Monsieur Yannick CANION, Cadre de santé,

  • Un représentant élu de la commune de SOULAC SUR MER invité par le Conseil de la vie sociale à assister aux débats : néant

Secrétaire de séance non désigné, secrétariat assuré par un membre de l’administration désigné par le Directeur :

  • Mademoiselle Laurine PLACIDO, Adjoint administratif hospitalier,

___________________

ORDRE DU JOUR

1 – DESIGNATION DES REPRESENTANTS DU CVS TITULAIRES ET SUPPLEANTS. 2

1.1 – Désignation des titulaires et suppléants parmi les résidents. 2

1.2 – Désignation des titulaires et suppléants parmi les familles. 2

2 – DESIGNATION DES MEMBRES APPELES A SIEGER AU CONSEIL D’ADMINISTRATION.. 2

3 – REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL DE VIE SOCIALE.. 3

4 – BUDGET PREVISIONNEL 2015. 3

5 – EVALUATION EXTERNE.. 4

6 – ENQUETE DE SATISFACTION.. 4

7 – QUESTIONS DIVERSES. 4

__________________

Monsieur Robert ROUHAUD, Président du Conseil de la Vie Sociale, constate que le quorum est atteint.

1– DESIGNATION DES REPRESENTANTS DU CVS TITULAIRES ET SUPPLEANTS

Monsieur le Directeur rappelle que le Conseil de Vie Sociale (CVS) est un lieu d’expression et d’échanges des résidents et de leur famille afin d’améliorer la qualité et de faire évoluer les besoins au quotidien. Il émet des avis et fait des propositions sur toutes les questions relatives au fonctionnement de l’établissement (vie quotidienne, budget, activités…) Le nombre de CVS est d’au moins de trois par an. Lorsque des décisions majeures sont discutées, les avis retenus doivent être portés à la connaissance du Conseil d’Administration, comme pour des questions d’organisation interne, décision budgétaire…

Le relevé de conclusions de chaque séance est établi par le secrétariat de l’EHPAD et signé par le président. Les personnels de l’établissement peuvent et doivent prendre connaissance des questions et réponses discutées au sein du CVS pour apporter des éléments lors de la séance suivante.

La campagne électorale s’est facilitée par le fait qu’il n’y a pas eu plus de candidats que de postes à pourvoir. Toutefois, nous avons obligation de déterminer les personnes titulaires et suppléantes. Le président sera élu au sein des représentants pour une présence au Conseil d’Administration afin d’avoir une représentation du CVS pour des questions nécessitant d’être débattues.

Les membres du CVS demandent pourquoi l’animatrice n’est pas présente lors des CVS. Aussi, en fonction de l’ordre du jour, serait-il possible que les catégories de professionnel concernées soient présentes. Ces questions seront abordées lors du Conseil d’Administration.

  1. – Désignation des titulaires et suppléants parmi les résidents

Pour les représentants des résidents, sont désignés titulaires Mmes GAUTRAUD, RAOULT et M. ROUHAUD.

M. ROUHAUD est également élu président du CVS. Quant aux représentants suppléants des résidents, il s’agit de Mmes BLANC et JAM.

Monsieur ROUHAUD s’exprime sur les missions qui lui appartiennent afin d’améliorer la qualité de vie du résident au sein de l’établissement.

  1. – Désignation des titulaires et suppléants parmi les familles

Madame SANGUINET est officiellement représentée par Mme DUBOIS car elle n’a pu être présente ce jour.

Madame DUBOIS s’exprime sur l’absence d’invitation en tant que suppléante de Mme BAHOUGNE au Conseil d’Administration. Monsieur PICHON explique qu’il n’y a pas de suppléance au sein du Conseil d’Administration, mais revérifiera les textes.

Les représentants des familles désignés titulaire sont Mmes SANGUINET et BAHOUGNE. Quant aux représentants suppléants des familles, il s’agit de Mmes DUBOIS et JACOB.

2– DESIGNATION DES MEMBRES APPELES A SIEGER AU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Madame DUBOIS est gênée par le fait que Mme BAHOUGNE est employée à la mairie de Soulac, ce qui pourrait la freiner dans son rôle de représentant au sein de Conseil d’Administration. M. MARTIN et Mme JACOB ne voient pas d’inconvénient à ce que Mme BAHOUGNE siège au Conseil d’Administration.

Il est donc procéder à un vote à bulletin secret. Mme SANGUINET est élue avec 7 voix contre 4 pour Mme BAHOUGNE. Monsieur ROUHAUD quant à lui a également était élu pour siéger au Conseil d’Administration.

Monsieur PICHON remercie Mme BAHOUGNE pour son implication au sein de Conseil d’Administration.

3– REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL DE VIE SOCIALE

Quelques modifications ont été apportées au règlement de fonctionnement du CVS (cf. doc jointe en annexe).

Monsieur MARTIN a suggéré à ce que l’article D311-15 du Code de l’Action Sociale et des Familles soit annexé au règlement de fonctionnement du CVS afin de préciser les domaines de compétence de celui-ci. Le procès-verbal de chaque séance sera envoyé à toutes les familles uniquement par mail. Il sera également affiché au sein de l’EHPAD et transmit à tous les membres du CVS. Pour une plus large diffusion, il sera aussi vu avec Camille, l’animatrice, pour savoir s’il y a une possibilité d’avoir sur le blog de l’animation un encart qui serait réservé pour le compte-rendu du CVS.

4– BUDGET PREVISIONNEL 2015

Monsieur PICHON explique que notre tarification comporte 3 sections scindées en 3 groupes pour chacune d’entre elles :

  • Hébergement : réglé par les résidents, et par le Conseil Général de la Gironde pour les personnes à l’aide sociale
  • Dépendance : réglé par le Conseil Général de la Gironde via la dotation APA
  • Soins : forfait soins qui est versé par la sécurité sociale

En ce qui concerne le groupe 1, il correspond aux dépenses de ménage, alimentation… Le groupe 2 est relatif aux dépenses de personnel, ce qui équivaut à 69 % du prix de journée. Et pour finir, le groupe 3 correspond aux remboursements des emprunts, amortissements des bâtiments, les assurances …

Le budget prévisionnel 2015 a été réalisé en prenant en compte le budget de l’année précédente auquel il a été ajouté le cout de l’inflation.

Une convention de direction commune a été mise en place entre les EHPAD de Vertheuil et Soulac. En octobre dernier, deux candidatures avaient été reçues pour le poste de directeur adjoint. La candidature retenue est celle de Monsieur Olivier SIMON qui a une carrière dans la fonction publique hospitalière et a occupé un poste de gestion des ressources humaines pendant un certain temps. Celui-ci interviendra sur l’établissement à compter du 1er janvier 2015 en remplacement de Mme ROLLAND, actuellement en arrêt et qui n’a pas souhaité se positionner sur cette situation auprès l’ARS. Le montant de cette mesure nouvelle s’élève à environ 95 000 € (salaires+indemnités d’1 directeur général + 2 directeurs adjoints). Grace au résultat excédentaire des années précédentes, celui-ci a été utilisé pour cette mesure nouvelle afin de ne pas impacter le coût sur le prix de journée.

Madame DUBOIS trouve regrettable que l’on doive continuer de loger Mme ROLLAND, alors que M. SIMON qui sera sur l’établissement à compter du 1er janvier 2015 ne pourra pas bénéficier du logement de fonction.

Monsieur PICHON indique que Mme ROLLAND est protégée par son statut. Il rappelle aussi qu’un directeur est recruté par le directeur de l’ARS, sur avis du président du Conseil d’Administration. De plus, les personnels de directions de la fonction publique hospitalière peuvent bénéficier s’il en existe un, de l’attribution d’un logement de fonction pour nécessité de service. Au bout d’un an d’accident de travail, l’établissement peut demander une expertise afin de savoir si l’agent est apte à la reprise de ses fonctions. Si cela était le cas, il faudrait se rapprocher de l’ARS pour savoir si une mutation sur un autre établissement est possible.

Une socio-esthéticienne interviendra une fois par mois sur l’établissement à compter de 2015 avec un essai sur décembre 2014 avec pour objectif la réappropriation de l’image de soi. Elle a était secrétaire médicale pendant 20 ans dans la fonction publique hospitalière et suite à un accident, a fait une reconversion professionnelle. Une convention sera passée avec l’établissement avec pour tarification un forfait à la journée de 200 € pour 15 à 20 résidents par jour. Si certains résidents souhaitent des rendez-vous supplémentaires, ils pourront bénéficier de tarifs préférentiels réservés uniquement aux résidents de l’EHPAD.

Une qualiticienne a également était recrutée pour l’accompagnement et la préparation à évaluation externe, mais cette dépense n’impacte pas sur le prix de journée.

Concernant le poste de médecin coordonnateur, nous avons eu 2 candidatures.

Au final le coût prévisionnel du prix de journée serait de 66.03 € à la charge du résident soit 0.39 € de moins par rapport à 2014.

5– EVALUATION EXTERNE

Les 24, 25 et 26 novembre 2014 aura lieu l’évaluation externe, qui est une obligation réglementaire. Les évaluatrices déjeuneront avec les résidents pour voir comment se passe le moment du repas. Un planning sera établi pour déterminer les horaires de passage des personnes qui seront interrogées (agents, bénévole, kiné, président du CA…).

6– ENQUETE DE SATISFACTION

Monsieur PICHON présente les résultats de l’enquête de satisfaction et indique que le taux de réponse a été inférieur à 30 %. Cependant, même si le taux de participation est faible, le niveau de satisfaction générale est bon.

7– QUESTIONS DIVERSES

Madame DUBOIS a eu des remontées d’information concernant deux situations :

  • l’hospitalisation à deux reprises de Monsieur F pour qui la sœur n’a pas été prévenue de son hospitalisation. Monsieur PICHON a précisé que notre procédure a été respectée, ce résident étant sous mesure de protection, c’est en priorité le mandataire qui est prévenu, et qui est censé faire l’intermédiaire avec la famille du résident.

  • Le transfert de Mme W de la clinique de Lesparre sur la Clinique du Pin Franc, et là aussi la famille n’a pas été prévenue de ce changement. Monsieur PICHON signale que dans ce cas là, la clinique a aussi sa part de responsabilité, car elle aurait pu prévenir la famille.

Mme DUBOIS trouve dommage que ce genre de situation donne une image négative de l’établissement.

Monsieur PICHON et Monsieur CANION sont malgré tout prêt à retravailler cette procédure.

6.1 – Agents

Monsieur ROUHAUD signale que deux agents se sont plaints au niveau du service de la négade car à deux reprises une aide soignante s’est retrouvée toutes seule pour son secteur. Monsieur PICHON explique que si l’on prend du personnel en plus, il y aura forcément un impact sur le prix de journée. Monsieur CANION reverra les plannings est essaiera d’adapter le nombre d’agents sur un secteur en fonction des besoins à certains moments de la journée. Il ajoute également qu’il n’y a pas eu de mouvement sur ce secteur depuis plusieurs mois et du fait du vieillissement de la population ce secteur est le plus lourd de l’établissement au niveau de la prise en charge soins. Pour équilibrer tous les services de l’EHPAD il faudrait alors faire des changements de chambre ce qui n’est pas l’objectif car c’est aux professionnels à s’adapter aux résidents.

6.2 – Tabac

Monsieur ROUHAUD signale que plusieurs résidents se sont plaints de certains résidents fumeurs au sein de l’EHPAD qui ne respectent pas le règlement de fonctionnement qui stipule qu’il est interdit de fumer dans les espaces publics ainsi que dans les chambres pour des raisons évidentes de sécurité. Monsieur CANION signale que pour l’un de ces résidents il est prévu la mise en place de la cigarette électronique et si ceci ne fonctionne pas il pourra être mis un terme au contrat de séjour conformément à l’article 6.2 du contrat de séjour (Non respect du règlement de fonctionnement ou du présent contrat- Incompatibilité avec la vie collective).

6.3 - Population accueillie

Monsieur ROUHAUD constate que dans les dernières entrées, beaucoup de résidents viennent du Centre Hospitalier de Charles Perrens ce qui inquiète beaucoup les autres résidents de l’EHPAD, qui en ont parfois peur. Monsieur PICHON précise que la maison de retraite est devenue un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ce qui signifie que cette dépendance peut être autant physique, psychique que psychologique. Monsieur CANION ajoute aussi que notre GMP est supérieur aux autres EHPAD et que pour faire baisser cette dépendance, il a été décidé de modifier le profil des personnes accueillies et de s’orienter vers des GIR entre 4 et 6. Ces résidents n’ont pas de dépendance physique ce qui entraine un allégement du travail en terme de soins. A ce jour, il n’y a eu aucun signe d’agressivité de la part de l’un d’entre eux.

Madame DUBOIS propose que le personnel bénéficie de formations spécifiques pour la prise en charge de ces personnes.

Monsieur CANION indique que ce problème a été vu avec la psychologue (qui est arrivée récemment et interviendra à 0.50 sur l’établissement) et que celle-ci va être mettre en place des formations internes pour les agents de l’EHPAD.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 12h20.

Monsieur Robert ROUHAUD

Président du conseil de vie sociale

Règlement de Fonctionnement

- Membres ayant une voix délibérative :

  • Les représentants des
    • Résidents
    • Familles ou représentants légaux
    • Personnels

- Membres ayant une voix consultative :

  • le directeur gestionnaire de l’établissement ou son représentant
  • un représentant élu de la commune, invité par le CVS pour assister aux débats pour faciliter l’insertion des personnes âgées.

Organisation

Le Conseil de vie social est un organe consultatif qui émet des avis et des propositions sur les dossiers de son domaine de compétence*.

Les avis émis sont portés à la connaissance du conseil d’administration.

Le conseil de vie sociale doit être informé de la suite donnée aux avis et aux propositions émis.

Le conseil se réunit au moins 3 fois par an sur convocation de son président.

Il peut se réunir de plein droit, à la demande soit des 2/3 des membres qui le composent, soit de la personne publique gestionnaire de l’établissement.

Le Président soumet au Directeur de l’établissement les sujets à évoquer.

Il appartient au président de signer le procès-verbal des séances, de fixer les dates de réunion et l’ordre du jour du conseil.

Il est opportun que les représentants aient connaissance du procès-verbal de la précédente séance, du contenu de l’ordre du jour et des pièces nécessaires à l’étude du dossier, au moins 15 jours avant la date du conseil afin qu’ils puissent valablement faire connaître leurs suggestions aux usagers qu’ils représentent.

Discrétion

Toute personne appelée à détenir certaines informations du fait de sa participation à cette instance est tenue au secret professionnel. Tout manquement à ce principe est possible de poursuites pénales.

Secrétariat

Le relevé des conclusions de chaque séance est établi par le secrétaire de séance, désigné par et parmi les personnes hébergées, assisté en tant que de besoin par l’administration de l’établissement.

Le procès-verbal est signé par le président. Il est affiché au sein de l’établissement, envoyé par mail à toutes les familles et transmit à tous les membres du CVS, par le secrétariat de l’EHPAD.

Avant la tenue de la séance suivante, il est présenté pour adoption en vue de la transmission à l’instance compétente de l’organisme gestionnaire (conseil d’administration)

*Article D. 311-15 :

Le conseil donne son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l'établissement ou du service notamment sur l'organisation intérieure et la vie quotidienne, les activités, l'animation socio-culturelle et les services thérapeutiques, les projets de travaux et d'équipements, la nature et le prix des services rendus, l'affectation des locaux collectifs, l'entretien des locaux, les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture, l'animation de la vie institutionnelle et les mesures prises pour favoriser les relations entre ces participants ainsi que les modifications substantielles touchant aux conditions de prises en charge.

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle - dans CVS
commenter cet article
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 09:28

 

royan

Par une belle journée nous avons pu faire la sortie très attendue à Royan. La mer était très calme, la traversée a été impeccable. Les voitures sont restées sur le parking de la Pointe de Grave et nous sommes montés à pied ou en fauteuil. Certaines passerelles très inclinées, ne nous ont pas facilité les choses. Quel plaisir de traverser dans ces conditions ! Nous avons même aperçu le trimaran de Lalou Roucayrol. Nous nous sommes un peu embrouillé dans les ascenseurs, mais nous avons quand même trouvé la sortie. Petite promenade sur le port pour rejoindre le restaurant où chacun put choisir son plat sur la carte des menus. C’était bon et copieux ! La digestion se fit dans le parc ombragé qui longe le port. Au retour, la galerie marchande encore bien achalandée a permis à quelques uns d’acheter des bols souvenirs de cette belle journée. Nouvelle traversée, aussi agréable que celle du matin. Nous avons croisé le paquebot Cristal  qui s’apprêtait à sortir de l’estuaire.

Pour débarquer, même difficultés sur les plans inclinés. Heureusement on rencontre toujours des gens aimables prêts à nous aider. Merci aux responsables de nous procurer de telles satisfactions !                                               

Mme D Gautraud

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 15:51

De nombreuses photos ont été mises en ligne pour que vous puissiez vous aussi profiter de nos activités immortalisées par l'équipe qui nous entoure !! Bonne visite !!

Les résidents

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:35

Présente samedi 5 mai dans l'établissement. Elle vient régulièrement tous les deux mois.

Les chiens ne sont pas abrutis par le dressage, ils sont naturels. J'aime cette présentation, les chiens sont intelligents et parfois moins bêtes que certains humains. Nous sommes très heureux de pouvoir les caresser, ils sont propres et biens traités. Les chiens nous ont émerveillés en faisant quelques pas de danse exécutant avec précisions les ordres de leur maître. Une croquette est toujours la bienvenue en récompense. Encore une aprés midi merveilleuse  passée avec nos amis les bêtes.Un grand merci à cette association, toujours pleine de bonne humeur.

L'ensemble des résidants.

(voir album "rencontre canine") 

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 10:14

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

 

Je m'adresse à chacun d'entre vous qui faites partie de l'Ehpad, dans cette maison commune qui est la vôtre.

Depuis 2007, vous avez été au coeur de mes préoccupations professionnelles. Au travers de toutes les prestations et des personnels missionnés auprès de vous, j'espère avoir su vous apporter le bien-être, le respect et le confort dont vous avez besoin.

Sachez prendre possession de cette nouvelle maison, exploitez son confort, animez la, faites la vivre comme vous le pouvez et sentez !

Ce billet inséré dans votre journal est l'occasion de vous dire que mon heure est venue de partir pour un grand congé et comme le veut la tradition de "faire valoir ses droits à la retraite" !

Depuis 2007, j'ai découvert le Nord Médoc et passé de très heureux moments auprès de vous. Je vous quitte heureuse en laissant une équipe de professionnels qui sait vous entourer et qui saura bonifier et valoriser le bel outil de travail qu'est cet établissement.

Vous allez accueillir dès le 7 novembre Monsieur Stéphane Pichon qui assure par intérim la direction de l'établissement.

Il sera près de vous pendant les quelques mois nécessaires à la nomination d'un ou d'une autre directeur/trice à partir du mois de février 2012.

Bonne route à vous tous et encore merci pour tous les moments que vous avez bien voulu partager avec moi.

L'inauguration de l'Ehpad est programmée pour le samedi 3 décembre 2011 à 15 heures. Je serai présente et ce sera l'occasion de se revoir.

                                                                                                  Francine Joly-Bernier

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 12:01

Bonjour,

Je m'appelle Juliette, j'ai 10 ans. Je suis la petite fille de Jean-Marie, j'habite Carmon près d'Amiens en Picardie. depuis 5 ans, je viens avec mon papy qui est bénévole rendre visite aux papy et mamy de Compostelle, quelques fois, je participe en donnant un coup de main à l'animation (cette année c'était pour préparer une grande fête, le 21 juillet l'ehpad recevait 13 maisons de retraite publiques de la Gironde sur le thème les vacances à Soulac).J'ai plastifié des dépliants que chaque convive recevait comme cadeau, c'était laborieux, mais je suis fière d'avoir participer au succès de cette fête. j'aime bien venir à la maison de retraite pour dire un petit bonjour aux résidents. A bientôt !       Juliette

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 11:50

Dis mon fils, aujourd'hui je suis vieille.

Si mes pas sont hésitants

Prends mon bras et guide moi

Si ma vie faiblit et que je ne sais plus lire

Raconte-moi les nouvelles du jour

Cela me fera grand plaisir

Si je bafouille ou répète la même chose

Sois patient.

Ne ris pas, si je deviens maladroite

Moi aussi j'ai eu de la patience

Quand tu étais petit

A te soutenir à faire les premiers pas

Te bercer en chantant pour t'endormir

Te veiller angoissée quand tu étais malade

Plus tard, t'apprendre à dire des mots.

A lire, à écrire à aimer Dieu et ton prochain

A te consoler si tu avais du chagrin

Maintenant te voilà devenu grand

Tu as femme et enfant

Mais n'oublie jamais ta vieille maman

Qui t'aime tant.        article recueilli par Mme Moreau

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 17:16

Nouvelle bourse aux vêtemnts mardi 23 août, ouverte à tous, venez nombreux;

Afin d'offrir un plus large choix de vêtements nous acceptons aussi les vêtements d'enfants, ils seront les bienvenus pour la rentrée des classes; C'est le moment de faire le tri dans vos armoires, ne jettez pas, penser à nous ! Merci pour votre geste. Contactez nous au 05.56.73.50.50

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 16:46

Il existe chez nous, tout près de l'atlantique,

Un village charmant que baigne l'océan.

Où les vagues chantonnent une douce musique

En dansant un ballet joyeux au gré du vent.

 

La plage à l'infini déroule sza moquette,

On la dirait tissée de velours et d'or fin.

Le sable y est si fin qu'on y pose la tête.

Et qu'on peut y dormir du soir jusqu'au matin.

 

La mer se retirant y laisse des baïnes,

Où viennent patauger les tout petits enfants.

Tandis que le soleil triomphe et puis décline.

Caressant les corpsnus, les dorant doucement.

 

Le climat est si doux, l'accueil y est si tendre

Que chacun y revient avec joie chaque année.

Car Soulac sait charmer et vous faire comprendre

Qu'ici on est heureux tout au long de l'été !

Published by EHPAD St-Jacques de Compostelle
commenter cet article